Les dessous de ma vie de maman

Je suis heureuse d’être maman. Et j’adore mes enfants. J’aime leur odeur, leur nez rond, leurs petits pieds, mordre dans leurs cuisses toutes roses, les câliner, les bercer. Il m’arrive de penser aux malheurs susceptibles de s’abattre sur eux et j’ai envie de hurler. Mais parfois, souvent, j’en ai assez.

Un peu de compassion

Le stress au travail, les nuits incomplètes, un enfant malade, les tensions familiales,… insidieusement, les petites difficultés de la vie deviennent difficiles à gérer. Alors bien sûr, vous vous secouez, vous vous dites que  vous n’avez pas perdu de proche, que vous ne connaissez pas la guerre, la famine, que les vôtres ne sont que…

Mes ratés de maman

Ce mois-ci, avec les Belgomums on vous parle de nos fails de mamans, ces habitudes dont nous ne sommes pas très fières, ces grands instants de solitude, ces moments où on se sent en dessous de tout, où on est vraiiiiiiment une mauvaise mère, quoi.

Du temps pour… déstresser

Très naturellement et posément, après avoir lu le thème de la dernière semaine de la campagne Boostyourpositivity, me dis-je : “Très chère, cette fois, tu passes, tu n’as pas le choix”. Tout qui me connait un tant soit peu ne pourrait effet réprimer un sourire voire ricanement en m’imaginant dans la position du lotus ou…

Du temps pour… soi

Rien que ça. En tant que mère bossant à 140% temps plein, avec une petite fille qu’on hésite encore à appeler bébé, je me suis tout d’abord sentie démunie devant ces mots.

A freaking mother in the city

I always met two kind of young parents : the ones who said that having children did not prevent them from leading their fulfilling existence, and the ones who kept repeating how « it changes your life », this sentence being immediately followed by a suspicious« but you don’t want to do without them »….